gratuité

Qui n’a jamais éprouvé les délices de la gratuité en recevant de quelqu’un une salade, des œufs, un manteau, un super bon coup de main,…ou

utopie

Espèce d’utopiste, va !Chacun sait que les utopies, ou bien elles n’servent à rien,ou bien elles se transforment en leur contraire : y a qu’à voir c’que

travail

Dans le grand sac de notre utopie, se trouve « Gratuité »S’y ajoute maintenant « Travail ».Mais pas au sens où on nous l’a enfoncé dans la tête, et

entreprise

Une ville-entreprise de 2 à 3 000 habitants ?Un peu comme le Familistère de Godin, et sa folle « expérimentation de l’association du travail, du capital et

rébellion

Si vous n’êtes pas rebelle, cet article – comme beaucoup d’autres – va vous déplaire. Ceux qui expriment déjà leur rébellion par un maigre pas

vieux et vieilles

Parmi ce que j’assume, il y a mon sort de denrée périssable. Mais je me rebelle contre ceci : qu’aucune solution ne soit en vue dans

vaisselle

Le capitalisme est véritablement le règne quasi-absolu de ces saletés de vandales capitalistes, prédateurs affamés, agressifs et tentaculaires, ainsi que de leurs stipendiés, C’est OK.

ensemble

ensemble Mais si nous n’avons pas tous la même conception de l’anticapitalisme, que pourrons-nous faire ensemble ?Et même, tout simplement, comment allons-nous coexister au sein d’une

antiCapitalisme

J’essaie d’utiliser avec parcimonie les mots « anticapitalisme », « rébellion », etc.Ce vocabulaire m’apparaît comme un pis-aller – certes pertinent, mais hélas limité – pour exprimer une quête

dignité

Imaginons un être totalement inadapté à l’environnement qu’il se découvre :démesurément grand au regard de l’infiniment petit, mais démesurément petit si on le rapporte à l’infiniment