Embarquement pour ?

Je lis dans leur Figaro « Un monde privé d’internet plongerait dans le chaos. Effrayant. » En face, si les ayatollahs du numérique chargent la barque du