écrire

Une personne sur douze, à ce qu’il paraît, écrit au jour le jour. J’imagine le processus suivant : sous forme d’enquête, demander aux personnes en question de sélectionner dans leurs cahiers LA page qu’ils auraient le plus envie de communiquer largement ; et publier ça. Serions-nous surpris ?

Et
Assange
?