Fact Check

Non, tous les médecins ne sont pas d’accord
avec les experts des plateaux-télé.

Erwin Annys, médecin et auteur du livre Fact Check Neen (en néerlandais), décrit par le menu comment la tragédie du Covid 19 a été gérée à coups d’émotions.
Et il tire la sonnette d’alarme : l’usage débridé de pseudo-vérités officielles frise la pure et simple interdiction de penser.

« J’avais d’innombrables raisons de ne PAS écrire ce livre.

D’une part je craignais évidemment d’être publiquement vilipendé en tant que médecin, et de me retrouver sur le bûcher.
Nous vivons à une époque où même les universités ne sont manifestement plus des bastions de la liberté de penser.

D’autre part, après la période douloureuse que nous avons traversée, personne n’a vraiment envie de revenir sur toute cette histoire de COVID-19.
J’entendais déjà :
« Est-ce qu’on pourrait, enfin, reprendre notre vie d’avant ?
On n’a parlé que de ça pendant deux ans : de grâce, arrêtons ! »
« Le gouvernement nous a sortis de cette pandémie, c’est pas mal, non ?
Soyons reconnaissants ! »
« Qui pourrait ajouter quoi que ce soit de valable aux explications claires que nous ont fourni, jour après jour, des experts virologues respectés ? »
« Les vaccins à ARNm ont apporté la solution, c’est clair pour tout le monde.
On ne va tout de même pas remettre ça en question ! »

Trois de ses messages :
« Il n’y a aucune différence entre une infection qui survient chez une personne vaccinée
et une infection qui survient chez une personne non vaccinée. (…)
Il n’y a aucune différence entre une infection qui survient chez une personne vaccinée
et une infection qui survient chez une personne qui a connu la maladie naturellement.
Sauf qu’elle est plus susceptible de se produire dans le premier cas. »

« À tous les jeunes qui ont compromis leur intégrité personnelle pour faire preuve de solidarité sociale et servir le bien commun : félicitations sincères.
Le temps est maintenant venu de reprendre sans honte le droit sur vos propres corps. ».

« Je veux contribuer à améliorer la médecine et les services de santé.
Je veux défendre les prestataires de soins de santé d’aujourd’hui et de demain.
Pendant des années, je me suis consacré à aider les personnes malades : les patients.
Il se trouve que je dois maintenant défendre les personnes en bonne santé, et jusqu’aux prestataires de soins de santé.
C’est dans ce but que j’ai écrit ce livre. »

Table des matières

Introduction

Le COVID-19 frappe

Les vaccins arrivent

Ça tourne mal

Les jeunes deviennent un groupe cible

Faux espoirs, mensonges et fact-checking

Comment pousser d’un cran la vaccination de masse ?

Création d’un nouvel ennemi

La véritable « surcharge » du système de santé

La vague d’hiver 2021-22, un tsunami ?

Le gouvernement persiste, la polarisation s’accroît

Combattre des variants avec la même arme

La leçon des pays plus pauvres

Malin jonglage avec les chiffres

Les « foyers » de la pandémie

Stop aux soins courants et aux médicaments efficaces

Rien sur un mode de vie sain, place à la haine extrême

Omikron : « booster » de la campagne de vaccination

Carte blanche pour le développement de vaccins à ARNm

Une voie de contrebande pour les polynucléotides viraux

ADE et anaphylaxie au PEG

Maladies auto-immunes induites par les vaccins

Gregory Michael ou une hémorragie fatale

Activation de l’herpès zoster et des complications liées à l’ACE2

Maladies à prions et neurodégénérescence

L’éradication absolue du virus et de nouveaux variantes du virus

Viral immune escape, un avertissement

Incorporation de matériel génétique viral dans notre génome

Cancer et vaccination par ARNm

Primum non nocere

Pouvons-nous décider de notre propre corps ?

Gênant : la soi-disant efficacité s’effondre

Une foi aveugle dans l’industrie pharmaceutique

La pression sur les soignants s’accroît

Mais il y a pire : l’action négative du vaccin

L’orgueil démesuré des virologues d’État et des politiciens

Booster : persister dans l’erreur

Le château de cartes qui vacille est maintenu obstinément

Du gris dans une société radicalisée en blanc et noir

Désobéissance civile versus docilité et indifférence

La thérapie génique et la disparition du débat

Nouveaux pharmamilliardaires et propagande au grand jour

Pfizer-papers : honte !

Le gouvernement durcit sa position

Les pièces du puzzle s’assemblent

Le code QR et la vision de Schwab sur notre avenir mondialisé

Règlement de comptes – Fin de partie

C’est le printemps, ou est-ce que je me réjouis trop tôt ?

Vers une information plus honnête sur le vaccin

Une surmortalité inexpliquée

Ultime réflexion

Addendum

À propos de la couverture de ce livre

Références

Vu de Belgique
400 pages
Abondantes sources de documentation
Pas encore disponible en français

Erwin ANNYS – FACT CHECK : NEEN
https://moerasbever.com/

Et
Assange
?