Le réveil ?

Z. le culotté, donne des vigueurs toutes nouvelles à des réactionnaires.
Exemple : Sous son égide, des profs sans complexe, ressuscitent leur espoir de pouvoir enfin « enseigner comme avant, quand c’était bien ».
Leur audience future pourrait surprendre, tant le mêlo-mêli qu’est l’enseignement officiel pose un grave problème à bien des enseignants.

Mais : audience auprès des élèves ? C’est d’eux que pourrait surgir une nouvelle donne.

J’aimerais savoir si le groupe de Science Po affilié à Génération Z. aura le culot de s’adonner à autre chose que peser dans une campagne électorale (à des fins intéressées ?) …

Pour ça, faudrait sans doute voir les choses de plus loin.

Et
Assange
?