Mer Noire

« L’Ukraine et la Russie concentrent 30 % du commerce mondial de blé, dont près de 400 millions de personnes dépendent.
L’Ukraine représente 12 % des exportations de blé, avec 20 % de maïs et 20 % de colza, et plus de la moitié des exportations mondiales de tournesol.
Depuis le début du conflit, le prix du blé a augmenté de 60 %. » source

Après la signature de l’accord « Céréales ukrainiennes » d’hier, l’Onu, les USA, et tout le beau monde, se placent, face à la presse, en protecteurs des pays pauvres…
Comme c’est touchant !

Au fait, indépendamment du respect ou non de l’accord, il y a peut-être encore loin de la coupe aux lèvres : « finding vessels and crew available to transport these cargoes is no overnight job ».

Et
Assange
?