Mon smartphone

Quelqu’un m’a jeté hier « Ton smartphone, c’est ton objet transitionnel ».

Comme j’aime comprendre, j’ai cherché un peu.
Il paraît que c’est ce truc doudou que certains enfants aiment trimballer toute la journée.

J’ai aussi découvert ceci : « Un objet transitionnel, comme non nom l’indique, est quelque chose de matériel et sensoriel qui permet à l’enfant de faire la transition entre un état psychologique et un autre, une période de la journée et une autre. »

Et puis ceci : Denys Ribas parle d' »attachement addictif des très jeunes enfants à un objet privilégié ».
Mais aussi – ouf ! – « Pour Winnicott, l’objet transitionnel est un phénomène universel. Selon lui, ‘son absence témoignerait d’un développement émotionnel très perturbé‘. »

En conséquence de quoi, j’ai décidé de garder mon smartphone, si doux au toucher. Grâce à lui, j’ai un contact rassurant avec le monde.

Et
Assange
?