Pillage

L’empire romain et combien d’autres !
se sont bâtis et ont prospéré grâce au pillage,
parfois euphémiquement appelé ‘impôt’.

Quid, aujourd’hui, de l’empire des data ?

Deux riches trouvailles au XXIème siècle, faut dire :

1- Rafler les biens – les data en tous genres –
sans en priver le pillé.
Ainsi ce pillage apparaît-il sans aucune gravité.

2- Les rafler au nom de l’utilité, du plaisir,
ou de la nécessité : santé, sécurité, etc.
Ainsi ce pillage est-il accepté,
constituant un impôt volontaire, voire enthousiaste.

Quelles chances de succès
pour des tentatives de révolte contre l’envahisseur ?

Une correspondante répond :
« Il devient de plus en plus impossible
de s’opposer
à cette nouvelle et miraculeuse forme d’impôt.
L’empire est mondial, cette fois. »

Elle ajoute :
« Même si l’empire tombe,
comme c’est le sort de tous les empires,
le butin survivra.
En fait, c’est le butin lui-même qui constitue l’empire. »

Question, tout de même :
Quand nous serons fatigués de nous lamenter
« Big Data ! Big Data ! »,
pourrions-nous faire quelque chose de sensé ?
Maintenant ?

Et
Assange
?