planète

Nous sommes co-habitants d’une planète où l’esclavage se développe de plus belle, où la faim tend à être remplacée par le diabète et l’obésité, la pauvreté par la misère, où un grand nombre de systèmes judiciaires sont corrompus à un point inimaginable, où le mensonge permanent des « médias couchés » passe quotidiennement comme une lettre à la poste alors que les terriens sont de plus en plus instruits (hum !)…

Les 16 pages* de ce document ne suffiraient pas si nous voulions établir la liste des situations où les forts-en-guerres s’en prennent quotidiennement à notre dignité, Nous sommes des milliards et eux quelques milliers, et pourtant, nous laissons faire, Il y a là un problème, non ?

La savante stratégie appelée « développement » consiste à ce que les humains trouvent normal de consacrer la plus grande part de leur énergie à des intérêts qui ne sont pas les leurs.

J’en suis venu à la conclusion que, pour être à la hauteur de l’enjeu, c’est la vie quotidienne qu’il faut révolutionner !
Et pas n’importe laquelle : la nôtre ; la mienne, et dans le même mouvement aussi la tienne.
Voyons comment.

le dossier microvilles

* à l’origine ce document était papier.

Et
Assange
?