Audacieux

Monsieur Minc fait le pari assez risqué d’opposer les mérites des bons citoyens en gilets jaunes, à ceux des Gaulois résolus contre le Permis d’exister.
Il a sans doute des raisons valables de se déranger ainsi pour venir influencer l’opinion…

Lui non plus ne porte plus de cravate !
Jusqu’à quelle dépravation iront donc ces influenceurs patentés ?.

Et
Assange
?