Zinzin

De mon vrai nom Rodolphe Guenaouec de Madoué, je suis né un peu bancroche.
Il paraît que c’est certainement pour ça que, depuis le biberon, je développe une sagesse plus déjantée que la moyenne saisonnière.
Je ne puis exhiber ici tout ce que j’ai pu écrire – ni non plus ce que je n’ai pas pu écrire – depuis le biberon. Même pas ce récit de voyage au Nigéria, écrit à mes 16 ans et qui reste, dans mon enjolivante mémoire, la plus belle œuvre que j’aie jamais écrite, surtout parce qu’elle fut totalement incomprise par mon cercle d’alors : ça, c’était réussi !.

Et
Assange
?