Confiance dans l’info

Je lis :
« Les chercheurs sur le sujet s’accordent à dire que le niveau de confiance épistémique, c’est à dire à quel point une source de connaissance sera jugée digne de confiance, dépend de trois facteurs : le niveau d’expertise (compétence et qualification dans le domaine concerné),
d’intégrité (transparence et franchise)
et de bienveillance (intentions davantage alignées avec l’intérêt général qu’avec l’intérêt individuel). »

Et
Assange
?