Finalement papa est OK

Une jeune amie me demanda, un jour, d’observer une manifestation d’étudiants dans laquelle elle avait une part de responsabilité : elle voulait connaître mon avis d‘ancien.

Ce soir-là, je croise à diverses reprises une jeune fille photographiant ladite manifestation. Nous échangeons quelques observations sur ce qui se déroule sous nos yeux. Et nous faisons un peu connaissance.

B. est serveuse à temps partiel dans un restaurant ‘Routiers’. Elle a tenté diverses orientations : filière Beaux-arts, abandonnée au bout de deux ans, puis agent de tourisme rural, diplôme à la clef.

De fil en aiguille, elle découvre que ce qu’elle veut au fond d’elle-même, c’est connaître le monde, donc voyager.

Ses parents, eux, la pressent de prendre – non pas rechercher : prendre ! – un job sérieux: une petite boîte de sa commune est disposée à l’embaucher en CDI. Pourquoi donc n’accepte-t-elle pas ? « Si tu travailles, tu pourras te payer les voyages que tu veux ! » Selon B. deux choses importent à ses parents : qu’elle ne prenne pas de risques quant à son avenir, oui, mais aussi que la famille ne soit pas vue d‘un drôle d’œil par le voisinage.

Je revois B. quelques mois plus tard. Cette fois, elle est vendeuse de chaussures. En CDD.

– Quoi de neuf ?
– Eh bien, tout !
– Explique !

– Il y a une semaine, ma mère m’appelle : ‘Alors, tu te décides ? Tu ne vas pas vendre des chaussures toute ta vie ! Un CDD alors qu’on te propose un CDI ? Comment vas-tu faire pour te payer quinze jours en Thaïlande ?’ J’ai dû lui répéter que pour moi, un aller-retour en Thaïlande ce n’est pas ce que j’appelle découvrir le monde ! Et ma mère éclate en sanglots. Puis, plus personne au bout du fil. Au bout d’une minute, c’est mon père qui prend le relais : ‘Faut que je te dise, B.: ce que tu veux faire, c’est ce que j’ai toujours rêvé de faire moi aussi. Oui mais voilà, moi je suis un lâche. Alors, sache une chose : désormais nous allons te soutenir dans tes projets.’

Après un mail reçu de Slovaquie où B. et son compagnon effectuaient un séjour de coopération, je n’ai plus rien su de cette aventure…

Et
Assange
?