Illégal 2

Il est jugé plus que ‘dérangeant’ aussi que des messages circulent sur les billets de banque : cela va jusqu’à constituer un délit lourdement réprimé. Mais n’est-ce pas là un magnifique support unitaire et circulant d’expression ? Les créateurs potentiels se voient tous déjà en prison ou quoi ? Ce qui serait rigolo : que des ‘œuvres’ cotées continuent de circuler en tant que monnaie d’échange, sur la base de la valeur nominale du billet !

Et
Assange
?