Info confidentielle

On voit mal comment 487 privilégiés se seraient trouvés par hasard dans l’antichambre d’un ministre péruvien, afin de se faire vacciner dès avant le début officiel des opérations. Un quelconque tuyau – ou un bristol à l’encre sympathique – les avait assurément drainés là. Ils étaient, selon mon quotidien local, ex-président, ministres, fonctionnaires, universitaires, hommes d’affaires et ambassadeur du Pape. Je suppose sans risques que ces gens du monde étaient entourés de gens de leurs familles, ou alors c’est qu’il leur manque un grain

Comment le Pérou serait-il exceptionnel quant au fait que la règle générale est « La règle n’est pas la même pour tous » ?
Mais de quoi nous offusquer surtout ? Du fait lui-même ? Ou bien de ce que, pour ces nantis, la chose aille de soi ?

Quand on parle d’info, ça doit aussi concerner la circulation de l’information passe-droit entre les 487000 vrais privilégiés qui font la sécheresse et le mauvais temps sur ma planète.
Je recherche des pistes pour en savoir plus là-dessus.

Et
Assange
?