Liberté

Très présent dans les manifs des samedi-anti-pass, le mot d’ordre « Liberté » peut recouvrir bien des significations diverses.

Et pas seulement au sein des manifs.
Ainsi, une université se réclamant du même slogan se crée-t-elle au Texas :
«L’Université d’Austin est une université d’arts libéraux qui se consacre à la liberté de la recherche, la liberté de conscience et le débat public».
«Afin de garantir ces principes, l’université est farouchement indépendante tant financièrement, intellectuellement que politiquement.»
Elle réunira des professeurs de tous les bords politiques afin «d’aider les étudiants à forger leurs propres opinions et idées».

Se déclarant ironiquement « vieux jeu », elle est clairement anti woke :
« L’UATX s’engage à respecter la liberté d’enquête comme condition préalable à la recherche de la vérité.
D’autres ont abandonné cette mission fondamentale de l’université. »
« Nous sommes inquiets de l’illibéralisme et de la censure qui règnent dans les universités les plus prestigieuses d’Amérique et de ce que cela laisse présager pour le pays. »

Je suppose que, puisque cette université se veut financièrement indépendante, les étudieurs seront les payeurs (à moins que leur fonds Cicero Research parvienne à mobiliser massivement les anti-woke du pays).
Aux USA, comme dans tant d’autres pays, le coût des études universitaires peut être gigantesque.
Macron a aussi des idées à ce sujet pour la France, brocardant ‘un modèle beaucoup plus financé par l’argent public que partout dans le monde‘.

*

Un tour d’horizon des nouvelles initiatives se réclamant actuellement de « Liberté » serait intéressant !

Autre formulation : Qu’en est-il des valeurs au nom desquelles certaine initiatives voient actuellement le jour ?


Et
Assange
?