Non-Blancs et Covid

(en Grande-Bretagne)
« Les dix premiers médecins à mourir du Covid étaient tous non-blancs.
‘À première vue, il semble difficile de voir comment cela peut être aléatoire’,
a déclaré début avril le chef de la British Medical Association, le Dr Chaand Nagpaul. »

« En Angleterre, les taux de mortalité de certains groupes noirs et asiatiques
étaient entre 2,5 et 4,3 fois plus élevés que ceux des groupes blancs,
une fois tous les autres facteurs pris en compte. »

« Il y a de bonnes raisons pour que les minorités
soient touchées de manière disproportionnée.
Les Noirs et les Asiatiques
sont beaucoup plus susceptibles
de vivre dans des quartiers défavorisés,
dans des logements surpeuplés,
de connaître un taux de chômage plus élevé,
une plus grande pauvreté
et des revenus plus faibles que les Blancs.
Cela signifie qu’au cours de la pandémie,
elles ont été plus susceptibles de devoir aller travailler,
utiliser les transports publics
et vivre dans des foyers multigénérationnels,
et moins susceptibles de pouvoir s’isoler efficacement.
Elles ont également été plus susceptibles
d’occuper des emplois exigeant un contact avec le public,
comme les soins infirmiers,
le travail dans les maisons de soins,
la conduite de taxis,
la sécurité et les livraisons. »

« Le virus ne fait pas de discrimination fondée sur la race.
Il n’en avait pas besoin.
La société l’avait déjà fait. »

Gary YoungeThe Guardian

Et
Assange
?