Pour faire le portrait du désastre numérique

Si j’avais à rédiger un pamphlet contre le désastre numérique :

1- j’évoquerais vite-fait les avantages du numérique, car il y en a bien sûr,

2- puis je pointerais notre archi-dépendance aux écrans interactifs,

3- ensuite, l’embrigadement dans les filets où nous nous précipitons, joyeux, au quotidien,

4- les troubles somatiques qui en découlent,

5- l’absurdité du « toujours plus », dans ce domaine comme dans les autres,

6- les incontrôlables et impunissables puissances de quasi-États (Meta, Twitter, etc.)

7- pour insister sur, peut-être, le plus gros morceau : la déroute complète de notions élémentaires : réalité, vérité, etc.

8- et l’absence totale d’alternative à tout ça.

Tableau consternant :

(DR)


Licence Creative Commons Mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Et
Assange
?