Université large

Autre pays, autres mœurs.

Au Guatemala, le recteur d’une université détient un important pouvoir, bien au-delà du strict domaine universitaire.
L’Université de San Carlos n’est pas qu’un pilier universitaire du pays, car elle est également représentée dans plus de 60 institutions gouvernementales : finances, santé, environnement, infrastructures et justice ne sont que quelques-uns des postes-clés occupés par l’USAC, dont les sièges les plus convoités sont peut-être ceux de juge titulaire et de juge suppléant suppléant auprès de la Cour constitutionnelle.
Le prochain recteur de l’USAC vient d’être élu de manière suspecte. Rien d’étonnant que l’on y voie une fraude possible…

(Ce pays a aussi pour particularité d’avoir envoyé en prison, il n’y a pas si longtemps, une vice-présidente en exercice, puis le président en exercice lui-même.)

Autre pays, autres mœurs.

Et
Assange
?