Vive les cabinets de lecture !

Les cabinets de lecture ont vécu. Mais voici une idée.

L’information, quand elle nous parvient aujourd’hui, vite consommée, devient un déchet ultime : pas recyclable.

À l’époque où les bistrots étaient encore ouverts, oui, ça causait sec devant le zinc.
Rappelons-nous, par exemple, l’époque héroïque où nous débattions ardemment de la Constitution européenne !

Les salles de lecture des bibliothèques aseptisées ne poussent vraiment pas à discuter…

Il est grand temps de re-créer des cabinets de lecture, au besoin clandestins, faute de quoi notre pasteurisation sera extrême.

desinfo.info se propose pour en constituer une matière première, à recycler à gogo !

Merde au sans-contact !

Henri, l’éditeur

Et
Assange
?