Baptême

Je lis un courrier de l’administration scolaire aux parents d’élèves :
« Votre enfant n’est pas encore vacciné… »

Cela m’a évoqué les temps anciens où le curé, constatant qu’un nouveau-né n’était pas encore passé sous sa coupe, prenait son plus beau bâton de berger pour s’en aller rappeler à l’ordre les parents :
« Votre enfant n’est pas encore baptisé… ».

Les fidèles – il existait aussi des infidèles, bien sûr – étaient complètement sous l’emprise des prêtres, nombreux et sûrs de leur droit à gouverner les âmes et les corps, qui avaient à leur disposition la terrible menace de l’enfer, et pouvaient donc culpabiliser les parents négligents…

Et
Assange
?