Bonimenteries

Je me demande combien de doses de « menteur » il y a dans « bonimenteur »…

Les Français reçurent, en juillet, le triste mensonge de Castex « Les vaccinés n’ont plus de chance d’attraper la maladie« , dont l’éminent auteur ne s’est jamais excusé publiquement, alors que ç’eût été son strict devoir (par exemple en s’inclinant à la japonaise devant les caméras de toutes les télévisions du monde).
Phrase « qu’aucun épidémiologiste n’aurait pu dire », imagine le Huffington Post.

Il leur est jeté, en novembre, l’affirmation de Véran, « une infection compte comme une vaccination » (phrase généralement interprétée comme « une infection correspond à une dose »).
Le Huffpost affirmera-t-il qu’aucun médecin n’aurait pu prononcer cette phrase digne d’un pur comptable ?

J’estime que, pour être plus clair, ce ministre eût dû déclarer :
« Tout le monde devra avoir reçu ne serait-ce qu’un peu de vaccin, qu’il soit efficace ou non« .

Parions que les Français seront bientôt officiellement assuré, la main sur le coeur, que les vaccins déjà produits et commercialisés protègent sans problème contre le nouveau-né Omicron, alias Nu, alias B.1.1.529,…

G-B
Selon le secrétaire d’État à la santé britannique, Sajid Javid « les vaccins dont nous disposons actuellement pourraient être moins efficaces ».
Le commentaire de The Guardian à ce sujet vaut son pesant d’illogisme :
« So a crucial objective remains to increase vaccination rates ».

Fr
Un médecin en vue estime que, face à omicron, i faut fermer les frontières, car ça va permettre de gagner deux semaines.
«Qu’est-ce qu’on fait de ces deux semaines ? On vaccine à toute vitesse», a-t-il avancé.
Évoquant des «éléments d’inquiétude», le médecin a souligné la spécificité d’Omicron,(…) … «plus résistant au vaccin». » !!!

Médecin, journaliste, même logique bizarre…

*

Mais il y a plus gros.
Madame Ursula VDL déclara peu après que, soi-disant à titre personnel, elle encourageait les États membres de l’UE à considérer positivement l’inoculation forcée.
Son argument, en substance : « Nous avons les doses ».
Encore donc, cette impardonnable logique de comptable !

Sur cette Madame Ursula VDL, chèfe de file d’une armée de 15 000 lobbyistes bruxellois, voir ceci.

Et
Assange
?