Chatbot

Voici quelques mois,
Mary.G avait publié une histoire qui,
si elle m’avait fait réfléchir (et c’en était bien le but…),
ne m’avait pas complètement convaincue.

Des scientifiques français s’en sont peut-être inspirés,
car une étude d’efficacité des chatbots
dans le même contexte de pandémiose
vient d’être publiée dans
Journal of Experimental Psychology: Applied.
(résumé des résultats)

Dans une expérience
pour réduire l’indocilité face aux vaccins,
le petit robot mignon de la propagande
a donné divers ‘bons’ résultats,
du moins chez des jeunes plus diplômés que la moyenne.

Celui qui me frappe le plus est que
« la moitié des personnes
ayant dialogué avec le chatbot
a ensuite essayé de convaincre des proches
de se faire vacciner ;
et parmi ces participants,
les trois-quarts ont déclaré
avoir utilisé des informations fournies par le chatbot. »

Comme le dit le résumé,
« la communication de masse,
par des messages courts
diffusés à la télévision ou la radio,
est d’une efficacité limitée pour convaincre les hésitants. »

Tu avais donc raison, Mary,
il est probable
que de gros très sous
vont être investis
dans ce genre de technologie simplicissime !

Pour une élection présidentielle, p.ex. ?
Attendons de voir…

Et
Assange
?