Complotisme – Qu’en dire ?

Le mot complotisme désigne deux choses :

1) Une tendance de l’opinion, menée par d’authentiques « influenceurs complotistes », pas du tout neuve, mais très vive aujourd’hui en raison de la pandémiose : elle recourt à des procédés et des arguments inacceptables.
(Pour s’entraîner à utiliser ces procédés faire cet exercice, on en sort éclairé !)

2) Le troublant réflexe des médias oficialistes à classer dans la catégorie ci-dessus toute opinion dénonçant les causes de la catastrophe et les buts de ceux qui tirent les ficelles. Cet amalgame est inacceptable. C’est une manière inexcusable d’étouffer toute expression libre sans avoir jamais à argumenter. Or quiconque le dénonce devient un complotiste au carré !

Force est de positionner clairement desinfo par rapport aux authentiques complotismes, tout comme aux autres fake news, et comme à la désinformation officialiste.

Pourquoi le complotisme authentique fleurit-il en ce moment ?
Une correspondante m’écrit :
« Plus on se sent insécure, menacé par l’inconnu, plus on trouve la sécurité dans le dogmatisme.
On se trouve sécure dans un mode de ‘pensée’ primitive, dans un monde classifié en noir et blanc, mal et bien, haram et halal, tref et cacher, ‘dangereux ‘et ‘non menaçant' ».
Oui, c’est sans doute un signe de la montée de l’insécurité …qui est pourtant le leitmotiv de tant de nouvelles lois depuis une bonne dizaine d’années en France !

Promis, ce chapitre de la « sécurité proclamée » mérite aussi d’être décortiqué sur desinfo.
Ne pas oublier que celui de la « santé proclamée » idem !

Comme l’écrit Zinzin :
« C’est vraiment compliqué, les mots.
Y a des jours où j’aimerais être fourmi, pour réussir à communiquer sans mots.
Mais, bon, j’ai comme l’impression qu’avoir une pensée un peu autonome,
ça n’a tout de même pas que des inconvénients…
En tout cas, bien obligé de faire avec. »

Et
Assange
?