Covid : le patronat proteste

La Chambre de commerce du Guatemala a publié une déclaration le 7 juillet 2021 dans laquelle elle affirme que les municipalités, les gouverneurs et les comités d’urgence ne peuvent pas émettre de dispositions qui violent les droits constitutionnels.

Le document indique que la chambre et ses affiliés dans tout le pays « expriment leur rejet des diverses dispositions émises par les municipalités, les gouvernements départementaux et les comités d’urgence qui sont en violation des droits constitutionnels de la liberté d’action, de la liberté de mouvement, de la liberté de l’industrie, du commerce et du travail ».

Et
Assange
?