Paix scolaire

école

Lu, dans un forum de profs : « Si tu veux avoir la paix, dicte ton cours ! »
Brrrr….

Mary.G, qui a fréquenté les divers niveaux des écoles lors de ses séjours à Madagascar rapporte – cette fois, il ne s’agit pas de fiction, assure-t-elle – qu’elle assista à la dictée d’un texte en français dont le trop haut niveau la mettait en difficulté, elle, licenciée ès lettres en France, alors que la classe était constituée d’élèves de 16 ans ne pratiquant aucunement le français dans la vie courante, et n’ayant probablement jamais lu le moindre livre en cette langue ! ! !

Dicter, ça meuble.
Et l’on obéit au prof, yeux fermés, complices de l’entourloupe.
Dans l’espoir de quoi ?

Dans le cas vécu par Mary.G, je me suis demandée si le trop haut niveau n’était pas délibéré.
Elle était accueillie comme hôte de marque, et le lycée avait peut-être voulu donner une image de qualité…
Je n’ai pas trouvé d’explication plus plausible.
M’enfin, cet événement s’ajoute à la liste des invraisemblances que recèle l’école…

Licence Creative Commons Mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

La Docte

Les auteurs

Et
Assange
?