Faut-il croire l’info ?

Mon cerveau serait câblé pour obéir.
Pas étonnant, donc, que l’inscription « À accompagner de mascarpone » fonctionne chez moi comme l’ordre du prof : « Ce devoir est à me rendre demain »…
Pourtant, la « barquette » ajoute : « C’est vous le chef » ! Allez comprendre…

Autre embarquette :
La barquette de frites, une fois que je l’ai utilisée, n’est plus grand-chose.
Par contre les mots de la pub qui y sont inscrits conservent longtemps leur vigueur.
Au point que je peux même les digérer ad aeternum.
Mais pourquoi « barquette » et non « paquet » , ou « boîte », ou « poche » ?
Ça me rappelle le pétrole qui peut se nommer « galette » en cas de débarquettement de pétrole brut sur les plages.
Serions-nous donc embarquettés d’artifices ?

Peut-être encore plus grave : découvrir des PFAS soigneusement nichés dans toutes ces embarquettes…

Et
Assange
?