Le jeu de la règle

4 joueurs + un meneur de jeu,

– Une collection (50, 100, 200, à volonté) de petits objets plus ou moins sphériques (billes, noisettes, haricots, par exemple),

– Deux petits plateaux (des assiettes creuses, ou des paniers, par exemple) qui seront vides au départ,

– Un contenant A (un petit sac opaque, par exemple) où sont cachés les petits objets au départ de la partie,

– Un contenant B où sont cachés les objets non utilisés pour une partie donnée.

But : détenir individuellement (car ce n’est pas un jeu par équipes) le plus grand nombre d’objets lorsque la partie prendra fin.
==> Le gagnant deviendra alors meneur de jeu, et pourra modifier la règle dans certaines limites.

Fin : la partie prend fin lorsqu’il n’y a plus d’objets dans l’un des deux plateaux, ou lorsque le meneur de jeu ne peut plus fournir la quantité d’objets comme il le devrait (voir plus loin).

Déroulement – Avant la partie, le meneur de jeu aura placé dans le contenant A la quantité d’objets qu’il lui plaît, à l’abri des regards des quatre autres joueurs. Il puisera là-dedans pour approvisionner chacun des deux plateaux après chaque coup.
– Ces quatre joueurs vont jouer alternativement par paires, mais chacun pour soi : chaque paire joue sur l’un des deux paniers.
– Pour commencer la partie, le meneur de jeu dépose un nombre d’objets de son choix dans le plateau 1.
– Dans les dix secondes qui suivent (ou plus, ou moins, c’est le meneur de jeu qui a les pleins pouvoirs à ce sujet), les deux joueurs concernés en prennent chacun la quantité qu’ils désirent : l’un peut tout prendre en acquérant ainsi autant de points qu’il y avait d’objets (et la partie s’arrête), ou aucun des joueurs n’en prend aucun en espérant que le nombre de points potentiels s’accroîtra de la sorte au fil des coups, ou bien ils en prennent l’un un, l’autre quatre, ou plus, ou moins, au choix…

– Le meneur de jeu réapprovisionne le plateau 1 d’autant d’objets qu’il en est resté.
– Même déroulement pour le plateau 2, où le meneur de jeu aura commencé par déposer exactement le même nombre d’objets qu’initialement dans le plateau 1. Puis, les joueurs de la seconde paire jouent, etc.
– Malgré le fait que ça se joue en deux paires de joueurs, il s’agit d’une seule et même partie à quatre : parmi les quatre joueurs, il y aura un seul gagnant individuel.
– Les coups se succèdent jusqu’à ce que l’un des deux plateaux soit vidé, ou que le contenant A du meneur de jeu ne compte plus assez d’objets pour qu’un plateau puisse être réapprovisionné en quantité suffisante.
– Le gagnant devient alors meneur du jeu pour la partie suivante. Il peut ainsi modifier à sa guise les sous-règles. En effet, au-delà des règles exposées ci-dessus, les joueurs ne manquent jamais de proposer d’abondantes modifications quant aux détails : la récompense du gagnant est donc de pouvoir imposer sa loi à ce sujet.
=> D’où son nom : ‘Le Jeu de la Règle’.

Et
Assange
?