Les seniors jusqu’au bout !

J-P est partisan d’un service civil pour les retraité/e/s.
– Obligatoire ?
– Pourquoi pas ? Mais on peut aussi l’envisager facultatif, avec supplément de revenus – et donc supplément de cotisations aux organismes de retraites – pour ceux qui s’y adonnent. Un peu sur le principe du revenu d’existence où seuls ceux qui travailleraient recevraient un tel supplément. Ou bien en les dotant d’une ‘bourse d’activité‘. Ou encore tout bonnement sans rémunération aucune.

Il refuse d’en dire plus à ce stade. J’ai le sentiment qu’il est en pleine élaboration d’une stratégie ‘béton’ quant à la divulgation de cette suggestion. A plus d’un titre, c’est peut-être même là une bombe que manipule J-P. Je suis vraiment-vraiment curieux de la suite…

A la réflexion, je me dis
1) que ça apporterait peut-être un peu d’eau au moulin des contempteurs du PIB, donc je m’en félicite,
et 2) que la collectivité a sans doute bien plus à gagner à ce genre de dispositif qu’en reportant l’âge de la retraite ou en allongeant la durée des cotisations…

Ceci dit, et pour rester dans mon sujet du jour – ‘périssables’ – nul n’est encore jamais sorti vivant de cette existence, si ?

Et
Assange
?