Némésis médicale -1-

« L’entreprise médicale menace la santé.
La colonisation médicale de la vie quotidienne aliène les moyens de soins.
Le monopole professionnel sur le savoir scientifique empêche son partage.
Une structure sociale et politique destructrice
trouve son alibi dans le pouvoir de combler ses victimes
par des thérapies qu’elles ont appris à désirer.
Le consommateur de soins devient impuissant
à se guérir ou à guérir ses proches.
Les partis de droite et de gauche rivalisent de zèle
dans cette médicalisation de la vie,
et bien des mouvements de libération avec eux.
L’invasion médicale ne connaît pas de bornes. »

Ces lignes sont un résumé de Némésis médicale d’Ivan Illich (Ed. du Seuil) par Jean-Pierre Dupuy.

De multiples pages de ce livre de 1975 sont un commentaire par anticipation de la pandémiose que connaît l’humanité, en ce moment, à une échelle et avec des conséquences sans doute jamais imaginées.

Selon wikipédia : Némésis est une déesse de la mythologie grecque mais aussi un concept : celui de la juste colère (des dieux) et du châtiment céleste. Elle est également la déesse de la vengeance. Son courroux s’abat en particulier sur les humains coupables de démesure et de mégalomanie.

Quelques extraits de ce livre.

De temps en temps, je fournirai ici d’autres extraits.

Et
Assange
?