Petit robot mignon

Par son compte-rendu d’expérience Chatbot, – ‘je suis un petit robot’ – la Docte a réveillé chez moi le souvenir de l’ami invisible que – comme tant d’autres, j’imagine – j’ai eu durant toute mon enfance.

Compagnon fidèle, il était toujours là quand j’avais besoin de lui. Il me comprenait parfaitement. Il m’aidait à me poser les bonnes questions. Il me rassurait. Il ne s’énervait jamais, et jamais il ne m’embêtait. Je pouvais avancer en toute sécurité grâce à lui. Il fut, en vérité, et de beaucoup, le meilleur de tous les compagnons que j’ai connus jusqu’à présent car, lui au moins, il me comprenait parfaitement, chose si rare !

Pour me conseiller quant à mon comportement face au Covid, j’aimerais, bien sûr, avoir affaire à lui plutôt qu’à des Messieurs-Dames en blouse blanche que je ne connais même pas.

Le Chatbot serait-il donc la version numérique de l’ami invisible ?

Et
Assange
?