Quantique : vive l’invraisemblable !

En tout cas, que les écoles maternelles et primaires n’initient pas au quantique est le signe qu’il y a quelque chose qui cloche : c’est dans la prime jeunesse que le jeune a la plus grande capacité de s’ouvrir à autre chose que la raison dominante, non ? A cet âge, vive l’invraisemblable, le fantastique et l’irréaliste !

Il est vrai que, même pour l’apprentissage des langues, en dépit des mêmes dispositions précoces, on y est loin du compte !

Et
Assange
?