Rencontrer l’auteur

Ceci me rappelle une autre initiative. Dans une petite librairie – une librairie de libraire -, je découvris un jour une ‘boîte’ comportant des textes. Ceux-ci étaient écrits par des clients ou amis de la librairie. La consultation en était libre pour quiconque. Mais en emporter une copie était impossible. Seule solution pour en obtenir une : contacter directement l’auteur, dont les coordonnées étaient fournies à la demande. Directement de l’auteur au lecteur, en somme.

But visé : mettre en contact personnel des personnes via ce média de l’écriture ; et pour cela, abolir la distance d’une revue, de l’internet, etc.

Précision : le libraire était lui-même l’un des écrivants, capable ainsi d’exposer précisément l’optique et le processus ; là aussi, l’on abolissait les distances.

Je ne sais ce que c’est devenu.

Et
Assange
?