Un antilibraire

T. est non seulement libraire d’occasion, mais aussi anti-libraire. Il n’est pas seulement libraire et anti-libraire : il s’est aussi constitué une belle bibliothèque personnelle de livres dissonants, à contre-courant, singuliers, dissidents, etc., tels qu’on en trouve rarement rassemblés en un même lieu.. Il ne se contente pas de s’être constitué cette bibliothèque : il la met à disposition de qui veut venir consulter. Non seulement consulter, d’ailleurs, puisque, pour peu que le visiteur le souhaite, il peut demeurer sur place, recevant le gîte et partageant le couvert. Des lieux ouverts de ce genre, est-ce si compliqué à multiplier ?

Et
Assange
?