Légitimité

Les profs sont légitimement enseignants,
la question ne se pose même pas en leur for intérieur.
Les curés et les imams, de même.

On peut être légitimé d’avance, comme ceux-ci,
ou légitimés par le « faire » qui convient à un public : The Beatles ou Le Pen.

Dans un cas, ça vient d’en haut.
Dans l’autre, d’en bas.

Il y a parfois conflit :
une fonction peut-être légitimée par le haut,
mais non par le bas.
Ainsi les parents d’élèves qui tentent de déstabiliser un chef d’établissement, au motif que leur rejeton s’en tire mal.

Parfois, deux légitimités d’en haut sont en conflit :
Samuel Paty était au croisement de deux légitimités.

On peut aussi être légitimé par des pairs :
il paraît que c’est ainsi dans le monde nébuleux de La Recherche.

Et pourquoi pas se légitimer soi-même ?
Jésus, peut-être, était dans ce cas ;
et pourtant non : il en réfère à son Père.
Mais le conférencier à lunettes Franck Lepage, lui, l’idole des frustrés du secteur social,
« ne s’autorise que de lui-même », comme disait Lacan.
Son style le différencie certes des Hussards noirs de la République qui déferlèrent sur la nation, légitimés par le haut, eux,
mais son but est troublement identique :
énoncer-propager des vérités.
Est-il l’un des derniers avatars de l’espèce, avant disparition ?

Et
Assange
?