Les uns meurent, les autres aussi

Au Royaume-Uni, pour une période récente, nombre de décès survenus «dans les vingt-huit jours suivant un test Covid-19 positif » :
587 chez les non-vaccinés, contre 2 732 chez les vaccinés.

Puisqu’il y a bien plus de vaccinés que de non-vaccinés, on ne peut certes pas dire que les vaccinés meurent en plus grande proportion,

mais il est bon de rappeler que, dans certaines catégories de population, les vaccins n’ont de chance d' »efficacité contre le décès » que pour 1 individu sur 4.

Sauf que, y compris avec – et malgré – ce genre de précision, les check-news et autres rectificateurs de pensée constituent un moyen de grave manipulation des informations. Notamment par omission.

Et
Assange
?